Document France 3 Affaire Delphine Jubillar : la nouvelle compagne de son mari témoigne pour la première fois et le croit "innocent"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Disparition de Delphine Jubillar : le témoignage de la nouvelle compagne de Cédric Jubillar
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que Cédric Jubillar, le mari de l'infirmière de 33 ans disparue dans le Tarn depuis six mois, est en garde à vue, sa nouvelle compagne s'exprime publiquement pour la première fois.

Cet article a été publié jeudi 17 juin, avant la mise en examen, le lendemain, de Cédric Jubillar pour "meurtre aggravé" dans l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar. Le mari de l'infirmière disparue en décembre se trouvait alors en garde à vue.


"Pour moi, il y a présomption d'innocence." La nouvelle compagne de Cédric Jubillar ne veut pas croire qu'il puisse être impliqué dans la disparition de sa femme Delphine. "J'ai passé du temps avec lui pendant ces deux derniers mois. Pour moi, il est innocent, il ne m'a jamais montré que ce serait lui...", soutient cette femme auprès de France 3 Occitanie, s'exprimant pour la première fois publiquement. Cédric Jubillar s'était affiché avec elle sur Facebook récemment. Le domicile de cette femme a été fouillé jeudi, selon les informations de France Télévisions. Elle a également été entendue par les gendarmes mercredi.

Le mari de Delphine Jubillar, infirmière et mère de famille de 33 ans disparue dans le Tarn depuis six mois, est en garde à vue depuis mercredi 16 juin, avec sa mère et son beau-père. Ils sont interrogés sur des incohérences dans le récit donné par Cédric Jubillar au sujet de la disparition de la jeune femme à Cagnac-les-Mines, près d'Albi, dans la nuit du 15 au 16 décembre.

"Il est adorable, il est attachant. Il s'occupe bien de ses enfants, de l'intérieur de sa maison. L'extérieur, je lui ai redonné goût à la vie donc il a commencé à s'en occuper", poursuit sa nouvelle compagne, en référence à l'état délabré du pavillon où vivait le couple.

"Qu'on arrête de s'acharner sur moi et sur lui"

Sur le déroulé de la soirée pendant laquelle l'infirmière a disparu, sa nouvelle compagne veut croire ce que lui a dit Cédric Jubillar. "il m'a dit qu'il était au lit. A 4 heures, la petite s'est réveillée et il s'est aperçu qu'il n'y avait pas sa femme. Il m'a toujours dit ça", rapporte-t-elle. "Je serais dégoûtée de m'être trompée. Je lui tiendrai la main jusqu'au dernier moment. Qu'on arrête de s'acharner sur moi et sur lui", enjoint-elle.

Selon la version de Cédric Jubillar, son épouse est sortie de la maison dans la nuit vers 23 heures pour promener leurs deux chiens, en plein couvre-feu, vêtue d'une doudoune blanche et avec son téléphone portable. Les chiens seraient revenus à la maison sans elle. Réveillé vers 4 heures par les pleurs de leur fille, Cédric Jubillar se serait alors rendu compte de l'absence de son épouse et aurait téléphoné à des amies de cette dernière habitant le village, pensant qu'elle pouvait se trouver chez l'une d'elles. Il a ensuite appelé la police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.