Meurtre d'Alexia Daval : son mari change de version et accuse sa belle-famille

Jonathann Daval avait avoué le meurtre de sa femme Alexia. Mais il conteste désormais les faits. Il nie avoir étranglé son épouse et évoque un complot familial. 

Voir la vidéo
France 3

Après trois mois de mensonge et des aveux, nouveau un coup de théâtre. Jonathann Daval a retiré ses aveux et a livré une nouvelle version à peine croyable du meurtre de sa femme Alexia en Haute-Saône. Derrière cette famille éplorée, il y aurait eu un complot. Le drame se serait joué lors d'une réunion de famille : Une crise d'hystérie d'Alexia et c'est son beau-frère Grégory Gay qui l'aurait étranglée. Toute la famille aurait passé un pacte pour garder le silence. Un revirement radical dans la défense de Jonathann Daval.

La famille entendue

Convoquée mercredi 4 juillet par la juge d'instruction, la famille, surtout le beau-frère mis en cause et la mère d'Alexia, dément. Ils sont ressortis libres du palais de justice de Besançon (Doubs). La crédibilité de ces nouvelles affirmations n'a pour l'instant ni été confirmée ni démentie par la justice. Jonathann Daval reste interné dans l'unité psychiatrique de la maison d'arrêt de Dijon (Côte-d'Or).

Le JT
Les autres sujets du JT
Jonathann Daval, le 2 novembre 2017, lors d\'une conférence de presse à Gray (Haute-Saône).
Jonathann Daval, le 2 novembre 2017, lors d'une conférence de presse à Gray (Haute-Saône). (SEBASTIEN BOZON / AFP)