Gray : le corps découvert carbonisé est celui d'Alexia Daval

Les tests ADN ont confirmé que le corps retrouvé carbonisé dans un bois dans la région de Gray en Haute-Saône était bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse disparue samedi 28 octobre.

Des dizaines de fleurs, de bougies, ont été déposées à Gray (Haute-Saône) tout au long de la journée, en hommage à Alexia Daval. C'est tout un village qui se recueille devant le restaurant des parents de la joggeuse disparue samedi et dont le corps a été retrouvé carbonisé. Sur la devanture, l'avis de recherche est toujours placardé, vestige de trois jours de vain espoir.

L'autopsie très attendue

Dans ce petit village où tout le monde se connaît, tous se posent cette question : qui a tué Alexia Daval ? L'inquiétude grandit. Pour rassurer les habitants, les gendarmes multiplient les rondes dans les alentours.

"Le meurtrier d'Alexia Daval n'a toujours pas été identifié. La clé pour les enquêteurs pourrait être l'autopsie du corps d'Alexia. Elle devrait permettre de déterminer la date, et surtout la cause du décès. Ils espèrent aussi retrouver des traces d'ADN du meurtrier malgré le fait que le corps a été brulé", conclut la journaliste de France 3 Diane Schlienger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gendarme donne des instructions à des volontaires qui s\'apprêtent à participer à une battue pour retrouver Alexia Daval, le 30 octobre 2017 à Gray-la-Ville.
Un gendarme donne des instructions à des volontaires qui s'apprêtent à participer à une battue pour retrouver Alexia Daval, le 30 octobre 2017 à Gray-la-Ville. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)