Procès Daval : "Je serai toujours présente pour lui, quoi qu’il arrive", déclare la mère de l'accusé

"On lui a dit qu’on ne l’abandonnerait jamais", a expliqué la mère de Jonathann Daval, vendredi.

Jonathann Daval dessiné dans son box, au premier jour de son procès pour le meurtre de son épouse Alexia, le 16 novembre 2020.
Jonathann Daval dessiné dans son box, au premier jour de son procès pour le meurtre de son épouse Alexia, le 16 novembre 2020. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La mère de Jonathann Daval a pris la parole au cinquième jour du procès de son fils devant la cour d'assises de la Haute-Saône, vendredi 20 novembre. "On lui a dit qu’on ne l’abandonnerait jamais. C’est mon enfant, je l’ai porté, je l’ai mis au monde. C’est ma chair, on n'accepte pas ce qu’il a fait mais je serai toujours présente pour lui, quoi qu’il arrive", a-t-elle déclaré. Ce direct est terminé mais vous pouvez suivre celui de ce samedi ici.

La mère d'Alexia lui souhaite un "bon séjour en prison". C'est l'échange qu'elle disait attendre depuis le début. Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval, a pu interroger l'époux de sa fille, Jonathann, vendredi. Face à elle, l'accusé n'a pas livré de nouvelles révélations : "C’est une dispute" qui a déclenché son acte, "il faut le croire", a-t-il martelé, assurant que la victime n'avait pas menacé de le quitter. "Tu ne peux rien dire de plus ? Ma foi, tant pis", a conclu Isabelle Fouillot. "Je te souhaite un bon séjour en prison. Adieu."

 Le verdict repoussé à samedi. Cette journée d'audience devait être la dernière, mais le procès a pris du retard, notamment à cause du malaise de l'accusé mercredi. La décision des jurés "devrait intervenir demain [samedi] en fin d'après-midi ou début de soirée", a indiqué le président, Matthieu Husson, à l'ouverture de l'audience vendredi.

 L'accusé reconnaît l'intention de tuer. "Quand on étrangle quelqu'un comme ça, c'est pour donner la mort", a répondu Jonathann Daval au président, dans une des rares avancées depuis le début du procès. Par le passé, il avait décrit la mort de son épouse comme accidentelle. Son aveu, jeudi, écarte la possibilité de requalifier les faits en "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", demandée par les avocats de la défense. "Nous allons plaider l'homicide volontaire", a confirmé jeudi soir Randall Schwerdorffer.

 L'interrogatoire de personnalité au programme vendredi. L'audience a débuté par la suite de l'examen des faits, et la diffusion de la confrontation de décembre 2018 où la mère d'Alexia avait arraché des aveux à l'accusé. C'est après cette diffusion qu'Isabelle Fouillot a obtenu le droit de s'adresser à l'accusé. D'autres témoins doivent encore être auditionnés, dont la mère de Jonathann Daval, Martine Henry, déjà entendue brièvement au premier jour du procès. Viendra ensuite, dans l'après-midi, l'interrogatoire de personnalité de l'accusé. Les plaidoiries des parties civiles pourraient avoir lieu en fin de journée.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DAVAL

21h55 : A la veille du verdict dans le procès de Jonathann Daval, notre journaliste Catherine Fournier vous fait revivre cette semaine d'audience où les divers visages de l'accusé ont été au cœur des débats. Extrait : "De visages, Jonathann Daval en a plusieurs. Au moins trois, si l’on en croit la théorie japonaise citée par son conseil : le visage présenté au monde, celui montré aux proches et le troisième, invisible et insondable, même pour les experts."



(Valentin Pasquier / Franceinfo)

20h37 : L'audience devant la cour d'assises de la Haute-Saône vient d'être suspendue pour la nuit. Nos confrères de France 3 Franche-Comté ont suivi les plaidoiries des parties civiles, dont voici certains extraits.

20h03 : A l'heure de passer à table, voici les principaux titres de ce vendredi :

• L'Assemblée nationale a largement adopté en première lecture la disposition controversée sur la diffusion malveillante d'images des forces de l'ordre, dans une version modifiée visant à protéger le "droit d'informer".

Daniel Cordier, l'avant-dernier Compagnon de la Libération, est mort à l'âge de 100 ans. Saluant "la mémoire même de la France libre", l'Elysée a annoncé qu'un hommage national serait rendu à l'ancien secrétaire de Jean Moulin.

A quatre jours de la prochaine allocution d'Emmanuel Macron, un nouveau protocole sanitaire a été élaboré pour les commerces et le report du "Black Friday" a été acté par Bercy et les acteurs du secteur.

A la veille du verdict, Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia, a lancé un dernier "adieu" à Jonathann Daval, avant de lui souhaiter "un bon séjour en prison". "Je dois payer pour les actes que j'ai commis", a déclaré l'accusé.

18h54 : Avant les plaidoiries des parties civiles, qui sont en cours, Jonathann Daval a été interrogé par le président de la cour d'assises sur sa personnalité, comme le rapportent nos envoyés spéciaux sur place.

18h00 : Il est 18 heures. Voici les principaux titres de l'actualité :

Daniel Cordier, l'avant-dernier Compagnon de la Libération et ancien secrétaire de Jean Moulin, est mort à l'âge de 100 ans. Un hommage national lui sera rendu, annonce Emmanuel Macron.

Les commerces vont devoir diviser par deux le nombre de personnes présentes en magasin (jauge d'une personne pour 8m²) lors de leur future réouverture, selon le nouveau protocole sanitaire en cours de validation.

Emmanuel Macron s'exprimera sur la confinement et les mesures sanitaires mardi à 20 heures, lors d'une allocution télévisée.

Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia, a lancé un dernier "adieu" à Jonathann Daval, avant de lui souhaiter "un bon séjour en prison". Le verdict est attendu demain en fin de journée.

• Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et la société allemande BioNTech déposent aujourd'hui (page en anglais) une demande d'autorisation de mise sur le marché pour leur vaccin contre le Covid-19.

16h43 : Voici les principaux titres de l'actualité :

Le tueur en série Michel Fourniret est hospitalisé en réanimation à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Le mois dernier, il avait donné un lieu précis où il affirme avoir enterré le corps d'Estelle Mouzin, a par ailleurs appris franceinfo de sources concordantes.

Les commerces vont devoir diviser par deux le nombre de personnes présentes en magasin (jauge d'une personne pour 8m²) lors de leur future réouverture, selon le nouveau protocole sanitaire en cours de validation.

"Nous sommes sur la bonne voie" pour envisager une réouverture des petits commerces "autour du 1er décembre", a déclaré le Premier ministre Jean Castex.

Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia, a lancé un dernier "adieu" à Jonathann Daval, avant de lui souhaiter "un bon séjour en prison". Le verdict est attendu demain en fin de journée.

• Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et la société allemande BioNTech déposent aujourd'hui (page en anglais) une demande d'autorisation de mise sur le marché pour leur vaccin contre le Covid-19.

14h20 : L'audience a repris cet après-midi à Vesoul (Haute-Saône), avec l'audition de la mère de Jonathann Daval. Les plaidoiries de la partie civile sont attendues après le passage des derniers témoins. Le réquisitoire de l'avocat général aura sans doute lieu demain matin, et sera suivi de la plaidoirie de la défense. Le verdict devrait tomber demain en fin de journée.

11h41 : La confrontation entre Jonathann Daval et la mère d'Alexia vient de se terminer. "Je te souhaite un bon séjour en prison, adieu", a lancé Isabelle Fouillot.

13h45 : Bonjour @Florian. Et merci de poser votre question avec calme et respect (ce qui n'est pas le cas de tous les commentateurs de ce direct). Vous êtes un certain nombre à nous interpeller sur la place prise sur notre site par le procès de Jonathann Daval. Nous avons en effet fait le choix de couvrir ce procès en proposant un direct dédié, comme nous le faisons régulièrement pour d'autres procès (récemment le procès des attentats de janvier 2015, par exemple). Nous proposons également un compte rendu d'audience en fin de journée, si l'intérêt des débats le justifie. Cette couverture ne nous semble pas excessive eu égard au retentissement global de cette affaire abondamment relayée par tous les médias depuis trois ans, et représentative d'un sujet – le féminicide – qui s'est imposé dans la société ces dernières années.

11h27 : Bonjour FI. Je me pose une question concernant l'affaire Daval. Pourquoi vous, et les autres médias en général, vous vous intéressez tant à cette affaire ? Des cas comme celui-ci, je pense qu'il y a en a des plus ou moins similaires chaque année. Alors pourquoi celle-là en particulier ? Personnellement, aussi terrible que puisse être cette affaire, je trouve qu'il y a un certain voyeurisme malsain.

10h55 : Le verdict dans le procès de Jonathann Daval, jugé depuis lundi pour le meurtre de sa femme Alexia en 2017, devrait être prononcé "samedi en fin d'après-midi ou en début de soirée", annonce officiellement le président de la cour d'assises de la Haute-Saône. Sur place, notre journaliste Catherine Fournier raconte la confrontation qui vient d'avoir lieu entre Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia, et Jonathann Daval.