Cet article date de plus de neuf ans.

Des armes chez l'un des deux apprentis terroristes à Marignane

Les deux jeunes soupçonnés de préparer des actions terroristes à Marignane sont toujours en garde à vue ce vendredi matin. Ils ont été interpellés jeudi. Lors d'une perquisition au domicile du père de l'un des deux, les enquêteurs ont retrouvé des armes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Les deux apprentis
terroristes interpellés jeudi à Marignane
(Bouches-du-Rhône), sont toujours
entendus ce vendredi dans les locaux de la Direction centrale du renseignement
intérieur. Le ministère de l'Intérieur les soupçonne de "préparer des
actes de terrorisme
".

On sait peu de
chose sur ces deux jeunes pour l'instant, âgés de 18 et 20 ans. L'un a été
condamné pour vols et usage de stupéfiants. L'autre n'a pas de casier
judiciaire.

Les services de renseignement s'intéressaient à eux depuis plusieurs mois. Les deux suspects appelaient au djihad sur internet, et notamment Facebook . Ils
ont plusieurs fois posté des vidéos de propagande où on les voit dire qu'ils
sont "prêts à mourir pour Allah au nom d'Al-Qaïda ".

Des armes et du peroxyde d'acétone

Le père d'un des deux jeunes, âgé de 70 ans, a lui aussi été placé en
garde à vue. Les enquêteurs ont en effet découvert au domicile familial, des
armes. Ils ont également trouvé des produits rentrant dans la composition d'explosifs.

Récemment, les deux jeunes avaient clairement manifesté l'intention de
se procurer des armes et du peroxyde d'acétone (un produit explosif).

Selon une source judiciaire, il est encore trop tôt pour affirmer qu'ils
avaient réellement l'intention de perpétrer des actes terroristes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.