Fusillade à Marseille : un nouveau règlement de comptes ?

L'enquête semble se diriger vers cette piste. Une équipe de France 3 revient sur les faits.

Trois jeunes ont perdu la vie dans une fusillade dans la nuit de samedi à dimanche 25 octobre dans un quartier nord de Marseille. La piste du règlement de comptes sur fond de trafic de drogue semble privilégiée.
Les tireurs à bord de deux voitures ont fait feu une vingtaine de fois sur ce hall d'immeuble de la cité des Lauriers. Dans la cage d'escalier se trouvaient, un homme de 24 ans connu des services de police et deux adolescents de 15 ans, qui rentraient d'un mariage. Gravement touchés, ils décèdent quelques minutes plus tard.

Une plaque tournante de la drogue

La victime la plus âgée faisait partie d'un réseau de trafic de drogue selon son père. Il s'attendait dit-il à cette fin tragique : "Ils savent le risque qu'il y a de rentrer dans ce milieu-là. Mais c'est de l'argent facile. Ils sont aveuglés par l'argent facile. Je pense qu'ils n'arrivent pas à se mettre dans la tête que la vie n'a pas de prix".
La cité des Lauriers où s'est déroulée la fusillade est connue pour être une plaque tournante du trafic de stupéfiants. La quantité de drogue saisie à Marseille est en augmentation, mais son trafic est toujours aussi meurtrier. 11 personnes ont trouvé la mort dans des règlements de comptes depuis le début de l'année dans la cité phocéenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers à la cité des Lauriers, lors d\'une précédente fusillade, le 29 juillet 2012 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des policiers à la cité des Lauriers, lors d'une précédente fusillade, le 29 juillet 2012 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)