Tirs dans la rue à Bastia : "Le forcené s'est suicidé", annonce le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner

Les tirs ont fait un mort et cinq blessés, dans les rues de Bastia.

Un homme s\'est retranché chez lui après avoir tiré dans la rue à Bastia (Haute-Corse), le 30 janvier 2019.
Un homme s'est retranché chez lui après avoir tiré dans la rue à Bastia (Haute-Corse), le 30 janvier 2019. (PIERRICK NANNINI / FRANCE 3 CORSE VIASTELLA)

Scène de panique dans les rues de Bastia (Haute-Corse). Mardi 30 janvier, vers 16 heures un homme a tiré dans une rue du quartier de Montesoro, au sud de la ville, et a fait au moins un mort et cinq blessés, selon le dernier bilan du parquet de Bastia. L'auteur des coups de feu, un sexagénaire, s'est ensuite retranché dans un appartement. "Le forcené s'est suicidé", a finalement annoncé le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, à l'Assemblé Nationale, vers minuit. 

Parmi les blessés, un policier a été hospitalisé, selon la procureure de la République à Bastia, Caroline Tharot, présente sur les lieux. Selon des sources policières, il a été légèrement blessé au cou. "Au total, six personnes ont été touchées par balle, dont une décédée", a détaillé la procureure, indiquant que les blessés sont trois femmes et deux hommes. Le pronostic vital du deuxième homme touché, âgé de 23 ans, est engagé, a-t-elle précisé. Une septième personne, initialement présentée comme blessée, est en fait seulement choquée, a-t-on appris de source policière.

Un large périmètre de sécurité

Un large périmètre de sécurité avait aussitôt été mis en place pour protéger les riverains, alors que de nombreuses personnes étaient toujours dans l'immeuble. Sur les réseaux sociaux la préfecture de Haute-Corse et la police nationale ont diffusé des messages appelant à "éviter le secteur" afin de "ne pas gêner la progression des secours".