Corse : la crainte d'une résurgence de la mafia

Des Corses ont lancé un appel à la mobilisation contre la mafia. Ils ne supportent plus de subir les violences et la loi du silence.

FRANCE 2

Les Corses vivent-ils sous l'emprise de la mafia ? C'est ce qu'affirment certains habitants de l'île qui multiplient les mobilisations. Le 12 septembre 2019, le propriétaire d'une paillote est assassiné à Cargèse (Corse-du-Sud). Un dixième homicide dans l'année, qui déclenche une vive émotion et la naissance de deux collectifs antimafia. En 2014, lorsqu'il devient maire de Centuri (Haute-Corse), David Brugioni dénonce plusieurs irrégularités dans la gestion de la commune par l'ancienne mandature. Trois ans plus tard, la maison du nouvel élu est prise pour cible par un tireur.

Briser la loi du silence

Des méthodes d'intimidation que Claude Chossat, aujourd'hui repenti, connait bien. Entre 2007 et 2009, il fait partie de la Brise de mer, un gang accusé de braquages et d'extorsions de fonds en Corse. "Quand les menaces ne suffisent pas, ils commencent à mettre de temps en temps une charge explosive sous une voiture, devant une vitrine de magasin. (...) La méthode est la même sauf que la nouvelle génération est encore plus violente", explique l'ancien gangster. Les collectifs antimafia promettent soutien et bienveillance aux victimes qui dénonceraient des pressions. Reste à savoir si cela sera suffisant pour libérer la parole en Corse. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Corses ont lancé un appel à la mobilisation contre la mafia. Ils ne supportent plus de subir les violences et la loi du silence.
Des Corses ont lancé un appel à la mobilisation contre la mafia. Ils ne supportent plus de subir les violences et la loi du silence. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)