Cimetière : une balise GPS confond les voleurs de fleurs

En Normandie, les habitants excédés par les vols de fleurs dans un cimetière, ont décidé d'entreposer un GPS pour découvrir l'identité des voleurs.

France 3

L'histoire commence précisément il y a un an. Au mois d'août, Monsieur Canu décède. Il est enterré dans le cimetière de la Lucerne-d'Outremer (Manche). Sa veuve, Madame Canu, vient fleurir la tombe de son mari jusqu'au jour où elle se rend compte que les bouquets qu'elle dépose disparaissent. "Il en manquait sept ou huit à chaque fois. Des plantes entières et des plantes prises dans des compositions", explique la veuve.

Un GPS caché dans un pot d'hortensia

Face à ce phénomène récurrent, un jeune couple a une idée. Ils achètent un traceur GPS, qu'il dissimule dans un magnifique pot d'hortensia, un appât irrésistible. L'astuce va marcher. Ils suivent le pot d'hortensia dérobé. Leur course s'arrête assez tôt. Un couple a été démasqué, et a écopé d'un rappel à la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cimetière à Strasbourg (Bas-Rhin), le 29 octobre 2017.
Un cimetière à Strasbourg (Bas-Rhin), le 29 octobre 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)