Cimetières : les voleurs de fleurs sont piégés

Cela faisait des mois que les fleurs disparaissaient d'un cimetière. Les habitants ont mené l'enquête.

France 2

Dans le cimetière du village normand de la Lucerne-d'Outremer (Manche), depuis deux ans, des fleurs sont volées. Évelyne Canu vient tous les jours fleurir la tombe de son mari, et remarque avec étonnement que ses plantes disparaissent à chaque fois. "Il en manquait sept ou huit, des plantes entières et des plantes prises dans des compositions. C'est très traumatisant", explique la veuve.

Un GPS dans un pot d'hortensia

Émues, des dizaines de famille portent plainte. Un mystère résolu, grâce à l'idée ingénieuse d'un couple. Ils installent un GPS dans un pot d'hortensia. Après quelques jours de patience, l'astuce marche et les voleurs sont démasqués. Un couple, qui réside à seulement un kilomètre du cimetière, volait les fleurs. Les voleurs ont reconnu les faits et ont écopé d'un simple rappel à la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cimetière à Strasbourg (Bas-Rhin), le 29 octobre 2017.
Un cimetière à Strasbourg (Bas-Rhin), le 29 octobre 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)