Bondy : émotion après la fusillade qui a tué un adolescent de 15 ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bondy : émotion après la fusillade qui a tué un adolescent de 15 ans
FRANCE 3
Article rédigé par
B. Dénombre, T. Cuny, E. Pelletier, V. Lucas, M. Hauville, P-M. De la Foata - France 3
France Télévisions

L’émotion est vive à Bondy, en Seine-Saint-Denis, au lendemain d’une fusillade lors de laquelle un adolescent de 15 ans a été tué. Il se trouvait dans une maison de quartier lorsqu’il a été pris pour cible par deux hommes en scooter, désormais en garde à vue.

À Bondy, en Seine-Saint-Denis, un quartier est en état de choc après la mort par balles, vendredi 26 février, d’un adolescent de 15 ans. Les faits se sont déroulés en plein après-midi, à l’entrée d’une maison de quartier. Le lendemain matin, les habitants y ont déposé des fleurs. "Mon fils a 7 ans et il a entendu, il est choqué. C’est un choc pour nous (…) ils sont trop jeunes pour des trucs comme ça", regrette un homme vivant à proximité de la maison de quartier.

Un différent entre la victime et un autre adolescent

Selon les premiers éléments de l’enquête, il ne s’agit pas d’une guerre de bandes ou de règlements de comptes sur fond de trafic de stupéfiants, mais l’épilogue tragique d’un différent entre la victime, inconnue de la police, et un autre adolescent. Ces derniers mois, le grand frère d’un jeune du quartier s’en serait pris à plusieurs reprises à l’adolescent décédé, selon les informations de France Télévisions. Vendredi, vers 17 heures, après une première bagarre, deux hommes se sont approchés à scooter de l’espace Nelson-Mandela. Selon le père de la victime présent sur place, le tireur aurait visé délibérément son fils.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.