Blessée par une balle perdue, une cavalière porte plainte contre un stand de tir voisin dans l'agglomération de Reims

Une cavalière a été touchée par balle à la poitrine dans le centre équestre de Tinqueux, près de Reims (Champagne-Ardenne). Un centre voisin d'un stand de tir. 

Tinqueux (Marne).
Tinqueux (Marne). (GOOGLE MAPS)

Une cavalière de Tinqueux, dans l'agglomération de Reims (Marne), accuse le stand de tir voisin du centre équestre après avoir reçu une balle perdue dans la poitrine, rapporte France Bleu Champagne-Ardenne jeudi 11 octobre.

L'accident s'est produit le 26 septembre dernier. Cette femme était alors au centre équestre, en compagnie d'une amie et de deux enfants, lorsqu'elle a été blessée. Pour la victime, il s'agirait d'une balle provenant du centre de tir voisin et qui a ricoché. Elle a porté plainte contre le stand de tir.

Des balles déjà retrouvées au centre d'équitation

L'amie de la victime, qui se trouvait avec elle au moment de l'accident, a également rédigé une lettre à l'attention du maire de Reims, du procureur de la République et du préfet du département. Le courrier a été signé par une vingtaine de parents dont les enfants prennent des cours d'équitation au centre de Tinqueux. 

C'est que ce n'est pas la première fois que des munitions sont retrouvées, d'après certains cavaliers. En novembre 2017, deux balles ont été ramassées au centre équestre.

Les responsables de la société de tir n'ont pas répondu aux sollicitations de France Bleu Champagne-Ardenne.

Le centre équestre de Tinqueux et la Société de tir de Reims.
Le centre équestre de Tinqueux et la Société de tir de Reims. (GOOGLE EARTH)