Cet article date de plus de huit ans.

Le deuxième braqueur présumé du bijoutier de Nice placé en garde à vue

La police judiciaire de Nice a interpellé un homme suspecté d'avoir participé au braquage d'une bijouterie en septembre dernier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers autour du corps du braqueur abattu par un bijoutier, le 11 septembre 2013, à Nice (Alpes-Maritimes).  (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)

L'enquête semble progresser pour retrouver le complice du braqueur abattu par un bijoutier à Nice (Alpes-Maritimes), le 11 septembre 2013. Un suspect âgé de 20 ans a été arrêté peu après 13 heures, mercredi 6 novembre, à son domicile familial de Carros, dans la région niçoise. 

Le braqueur présumé avait réussi à prendre la fuite sur un scooter, laissant derrière lui son complice, tué par balle par le bijoutier. Ce commerçant, Stephan Turk, avait quant à lui été mis en examen pour "homicide volontaire" et assigné à résidence sous bracelet électronique. Ce fait divers avait suscité une vague de soutien en faveur du bijoutier. En trois jours, une page Facebook intitulée "Soutien au bijoutier de Nice" avait notamment attiré plus d'un million de "fans".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bijoutier braqué

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.