Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Bébé retrouvé dans un coffre : "On est dans le déni de grossesse", selon l'avocate

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Elle a par ailleurs rappelé que "si l'enfant avait toujours vécu dans le coffre de la voiture, elle serait morte".

Après la découverte, vendredi, d'un bébé dans le coffre d'une voiture en Dordogne, l'avocate de la mère a pris sa défense, mercredi 30 octobre. 

Chrystèle Chassagne-Delpech interrogée par France 3 Limousin, demande à l'opinion publique et aux médias d'arrêter de diaboliser sa cliente : "On serait au siècle dernier, elle serait déjà exécutée sur la place publique." Elle demande notamment d'arrêter de parler de "l'enfant du coffre de la voiture" et rappelle que "si l'enfant avait toujours vécu dans le coffre de la voiture, elle serait morte". 

"On est complètement dans le déni de grossesse (…), c'est une maman qui a laissé la vie à son enfant, mais d'une certaine façon", a estimé l'avocate. Elle a également précisé qu'un espace avait été aménagé dans la maison de Brignac pour l'enfant, sans préciser où. La mère devrait être présentée au juge d'instruction dans le courant de la semaine prochaine.

Elle et son compagnon ont été mis en examen pour privation de soins et d'aliments par ascendant au point de compromettre l'état de santé, violences volontaires habituelles sur mineur de 15 ans et dissimulation ayant entraîné atteinte à l'état-civil d'un enfant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bébé dans le coffre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.