Cet article date de plus de cinq ans.

Beaumont-sur-Oise : deuxième nuit de violence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Beaumont-sur-Oise : deuxième nuit de violence
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une deuxième nuit de violence à Beaumont-sur-Oise, en région parisienne, suite à la mort d'un jeune homme de 24 ans après son interpellation par des gendarmes, mardi.

La famille d'Adama Traoré vient réclamer des réponses à la maire de Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise), ce jeudi 21 juillet, au matin. Très vite le débat s'engage. Les frères et soeur d'Adama Traoré sont, entre autres, révoltés par l'attitude des gendarmes juste après l'événement. Depuis mardi, la mort de ce jeune de 24 ans suscite la colère dans la ville.

Enquête interne

Cette nuit, de violents affrontements ont de nouveau eu lieu. 180 policiers ont fait face à un groupe de jeunes venus mettre le feu à la mairie. Neuf d'entre eux ont été interpellés. Une quinzaine de voitures ont été incendiées.

Tout a commencé mardi devant ce commerce. Adama Traoré s'interpose durant l'interpellation de l'un de ses frères avant d'être lui aussi interpellé. D'après les gendarmes, il aurait ensuite fait un malaise dans leur fourgon. Une enquête interne a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de sa mort. Les résultats de son autopsie devraient être communiqués dans la journée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.