Bâtiments incendiés à Morlaix : Valls condamne et annonce des poursuites

Le Centre des impôts et la Mutualité sociale agricole de la ville bretonne de Morlaix ont été incendiés vendredi en milieu de soirée par plus d'une centaine de légumiers en colère. Manuel Valls annonce des poursuites.

(Des produits agricoles déposés devant le centre des impôts de Morlaix avant d'être incendiés © France Bleu Breizh Izel)

Violente action des producteurs de légumes en colère vendredi soir à Morlaix, dans le Finistère. "Cent-vingt remorques de producteurs d'artichauts et de pommes de terre sont allés devant l'hôtel des impôts [en centre ville] et la MSA (Mutualité sociale agricole) à la périphérie de la ville ", a expliqué la maire UMP de Morlaix Agnès Le Brun.

Selon elle, les agriculteurs ont ensuite mis le feu aux bâtiments à l'aide de pneus et de palettes. "C'est inadmissible de s'en prendre à des bâtiments que tout le monde a payé et que tout le monde contribuera à réparer ", a expliqué l'élue qui comprend toutefois "le désespoir " des agriculteurs :  

"Quand les gens ne peuvent plus acheter à manger à leurs enfants, payer leurs cotisations sociales... Quand tous les matins ils se lèvent en se disant qu'ils vont travailler pour rien, cela s'appelle le désespoir. Ils se sentent méprisés. "

Quand tous les matins ils se lèvent en se disant qu'ils vont travailler pour rien, cela s'appelle le désespoir
--'--
--'--

Les agriculteurs se sont ensuite rendus sur un pont enjambant la N12 reliant Brest à Morlaix et ont deversés des tonnes d'artichauts sur la route. Ils sont repartis à trois heures du matin samedi. En fin de nuit, le calme semblait revenu. Un important dispositif policier a été déployé pour prévenir toute nouvelle échauffourée.

Les producteurs de légumes souffrent de la baisse des prix de leurs produits, et dans une moindre mesure de l'embargo russe, imposé début août en réaction aux sanctions européennes dans le cadre de la crise ukrainienne. Ils demandent à être reçus depuis des semaines par le ministère, indique la maire de Morlaix.

Pour en savoir plus ►►► [Bâtiments incendiés à Morlaix : "Un ras-le-bol fiscal et social"](http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/batiments-publics-incendies-par-les-agriculteurs-les-raisons-de-cette-colere-571371 " "Un ras-le-bol fiscal et social"") 

Valls annonce des poursuites

Dans un communiqué publié samedi matin, le Premier ministre Manuel Valls a condamné "énergiquement" les "saccages et destructions par incendie". "Il est particulièrement choquant que les sapeurs-pompiers aient été empêchés d'accomplir leur mission. Des poursuites judiciaires seront engagées contre les auteurs de ces actes", explique Manuel Valls. 

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a expliqué ce samedi matin "comprendre les difficultés" mais il "condamne de manière très clair ce qui s'est passé alors que des réunions sont prévues la semaine prochaine ". 

Stéphane Le Foll condamne "de manière très claire" les violences à Morlaix
--'--
--'--