Attentats : Salah Abdeslam n'a pas été "jusqu'au bout", selon son frère

Dans une interview à la télévision belge, Mohamed Abdeslam estime que son frère, Salah, l'un des suspects-clé des attaques de Paris, "a décidé de rebrousser chemin" et n'est pas "allé au bout de ce qu'il souhaitait faire" le soir des attentats. Salah Abdeslam a disparu depuis vendredi et fait l'objet d'un appel à témoins lancé par la police française.

(Mohamed Abdeslam assure ignorer où se trouve son frère, Salah © MaxPPP)

"C'est ma conviction" , lâche Mohamed Abdeslam au micro de la RTBF : "Salah est quelqu'un de très intelligent, (...) il a peut-être vu ou entendu quelque chose et il a décidé de ne pas aller au bout de ce qu'il souhaitait faire" , explique-t-il. Son frère, Salah Abdeslam, 26 ans, était à Paris le soir des attentats et est parvenu à s'échapper.

Il a fait l'objet le lendemain matin d'un contrôle routier à Cambrai (Nord). Son nom n'étant pas encore apparu dans le cadre de l'enquête, il a été laissé libre. La police a ensuite lancé un appel à témoins pour le retrouver.

Mohamed Abdeslam appelle son frère à "se rendre"

"Nous ne savons pas encore si Salah a tué des gens" , reprend son frère. "Nous ne savons pas si Salah se trouvait à des lieux précis lors des attentats" . Et Mohamed Abdeslam d'ajouter : 

"Nous souhaitons que Salah se rende pour qu'il puisse nous apporter les réponses que nous attendons. Nous préférons voir Salah en prison plutôt qu'au cimetière."

"Salah a décidé de rebrousser chemin", estime son frère, au micro de la RTBF
--'--
--'--
Salah Abdeslam a joué au minimum un rôle de logisticien dans les attentats de Paris qui ont fait 130 morts. Qualifié d'"ennemi public numéro 1" par la presse belge, il pourrait avoir été exfiltré vers la Belgique.