Attentat contre des policiers à Paris : la vie reprend son cours sur les Champs-Élysées

L'attaque terroriste revendiquée par le groupe État islamique a fait un mort, un policier de 37 ans.

France 3

Hier soir, jeudi 20 avril, sur les Champs-Élysées, il n'y avait que des camions de pompiers et des forces de l'ordre. "Tout le quartier était bouclé par des policiers solidement armés après la fusillade qui a causé la mort d'un policier et fait deux blessés", explique Sophie Neumayer en direct des Champs-Élysées.

La circulation a repris

Les enquêteurs ont ensuite pris place pour travailler toute la nuit. "Depuis ce matin, la plus belle avenue du monde tente de reprendre un cours normal. La circulation a repris. Les touristes sont de retour même si à l'endroit où le policier a été abattu, ce sont les journalistes venus du monde entier qui sont les plus nombreux. Toute la journée, des anonymes sont venus se recueillir et déposer des bougies autour d'une banderole où il est écrit 'De tout coeur avec la police'. Des policiers ont même été applaudis en hommage à cette profession durement touchée avant les obsèques nationales du policier tué qui devraient se dérouler mardi prochain à la préfecture de police de Paris", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un feu tricolore sur les Champs-Elysées à Paris, le 23 septembre 2015.
Un feu tricolore sur les Champs-Elysées à Paris, le 23 septembre 2015. (MAXPPP)