Attaque d'un fourgon pénitentiaire dans l'Eure : le profil du détenu en fuite se précise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Attaque d'un fourgon pénitentiaire dans l'Eure : le profil du détenu en fuite se précise
Article rédigé par France 2 - V. Astruc, M.-C. Ide, T. Aubriot, O. Wislet, L. Escoubes, M. Colboc
France Télévisions
France 2
Un fourgon pénitentiaire a été attaqué dans l'Eure au péage d'Incarville, mardi 14 mai à 11 heures. Deux agents ont été tués, et trois autres ont été grièvement blessés, dans ce guet-apens pour organiser l'évasion d'un détenu. Cet homme est connu pour tentative d'homicide et trafic de stupéfiants.

Sur une vidéo, on aperçoit des malfaiteurs avec une capuche noire sur la tête et des armes de guerre à l'épaule, au moment où ils braquent un fourgon pénitentiaire devant des passagers d'un bus terrifié. Les faits se sont déroulés à 11 heures, mardi 14 mai, au péage d'Incarville (Eure). Le fourgon de la pénitentiaire est arrêté, portes ouvertes. Un commando vient de tuer deux agents de la pénitentiaire et de blesser grièvement trois autres. Il s'agissait d'un guet-apens pour organiser l'évasion d'un détenu.

"C'était quand même organisé"

"Les hommes étaient armés de fusils à pompe. C'était quand même organisé", indique Johann Maugé, secrétaire départemental du syndicat SGP Police de l'Eure. En quelques minutes, le commando a réussi à prendre la fuite, avec à son bord le détenu. Cet homme a déjà été condamné pour vol avec effraction, et il est connu pour tentative d'homicide et trafic de stupéfiants. Les malfaiteurs sont toujours activement recherchés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.