Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Revivez les temps forts de l'hommage aux policiers tués lors des attentats

La cérémonie s'ést déroulée mardi matin dans la cour d'honneur de la préfecture de police de Paris. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président François Hollande lors de la cérémonie d'hommage aux trois policiers tués lors des attentats, le 13 janvier 2015, à Paris.  (PATRICK KOVARIK / AFP)

Après les attentats meurtriers de la semaine dernière, le président François Hollande a rendu hommage, mardi 13 janvier, aux trois policiers tués, lors d'une cérémonie dans la cour d'honneur de la préfecture de police de Paris. 

Le chef d'Etat a salué les familles des victimes, Clarissa Jean-Philippe, Ahmed Merabet et Franck Brinsolaro. François Hollande a notamment longuement écouté la mère la jeune policière municipale de  26 ans, tuée à Montrouge (Hauts-de-Seine) par Amedy Coulibaly le jeudi 8 janvier.

FRANCE 2
 

Faits chevaliers de la Légion d'honneur

Il a ensuite remis la légion d'honneur aux trois policiers à titre posthume. "Au nom de la République française, nous vous faisons chevalier de la Légion d'honneur." A trois reprises, François Hollande a égrené ces mêmes mots, avant de s'incliner en silence devant les cercueils.

FRANCE 2

Puis la Marseillaise a retenti dans la cour d'honneur de la préfecture. Un moment de recueillement.

FRANCE 2

François Hollande a ensuite pris la parole. Le président a commencé son allocution avec une anaphore, figure de style qui lui est chère. "Nous sommes réunis ce matin, les plus autorités de l'Etat (...) Nous sommes réunis ce matin avec les familles endeuillées, les proches, nous sommes réunis ce matin avec les policiers de Paris."

"Grâce à vous, la France est debout"

"Ils sont morts que pour nous puissions vivre libres", a poursuivi le président de la République lors de ce long discours d'hommage aux victimes.

FRANCE 2

François Hollande a conclu son discours en exprimant sa gratitude et sa fierté envers les trois policiers tués : "Grâce à vous, la France est debout."

Les cercueils ont ensuite été restitués aux familles et l'inhumation des trois policiers aura lieu dans l'intimité. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.