Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Dernier adieu à Clarissa Jean-Philippe en Martinique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des milliers de Martiniquais sont venus assister, lundi 19 janvier, aux funérailles de Clarissa Jean-Philippe, la policière municipale de 26 ans abattue à Montrouge par Amedy Coulibaly.

Dans l'Eglise de Sainte-Marie, en Martinique, les chants religieux sont plus forts que les paroles. Le drapeau tricolore et la casquette de policier sont posés sur le cercueil de Clarissa, froidement assassinée par Amedy Coulibaly, le 8 janvier à Montrouge. La famille est murée dans le silence et le chagrin.

Des milliers de personnes présentes

Des milliers de personnes sont venus pour le dernier adieu à la jeune femme, lundi 19 janvier. Les uniformes des forces de l'ordre sont partout. Les fonctionnaires de la gendarmerie et de la police, tous touchés par les attentats, sont venus rendre hommage à Clarissa.

Pour ses amis d'enfance, l'émotion est trop forte. Des élus venus de métropole, de Guadeloupe, de Guyane, marchent tous pour la même cause. A travers Clarissa, c'est toute une île qui est endeuillée. Les Martiniquais s'identifient à cette jeune femme car beaucoup d'entre eux ont des proches qui vivent et travaillent en métropole.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats de janvier 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.