VIDEO. Attentats : de lourdes conséquences pour les commerçants

Boutiques et restaurants sont vides. En cause, les événements dramatiques qui ont frappé la France ces derniers jours.

FRANCE 2

En marge des attaques terroristes, les commerçants constatent une baisse conséquente de leur chiffre d'affaires. Même en cette période de soldes, les boutiques demeurent vides. Dans une brasserie parisienne, le patron constate une baisse de la fréquentation de près de 40% depuis les attaques terroristes. Les gens quittent le travail et rentre directement chez eux. Parfois par peur, mais aussi parce que le cœur n'y est pas. "Je pense que l'ambiance n'était pas à sortir et à aller au restaurant", confirme un client.

Déjà moins 50% dans les boutiques

A Rennes (Ille-et-Vilaine), la propriétaire d'un magasin souligne "une vraie baisse. On n'est plus sur du 25-30%, il y a des magasins qui font du -50, -60%". Dans les centres commerciaux, la fréquentation a baissé en moyenne de 8% par rapport à l'année dernière. Sur Internet, cette première semaine de soldes est également mauvaise. Et dans les cinémas, les musées, les lieux culturels, même constat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vitrine de magasin pendant les soldes, à Paris, le 11 janvier 2012.
Une vitrine de magasin pendant les soldes, à Paris, le 11 janvier 2012. (CITIZENSIDE/PAUL CHARBIT / CITIZENSIDE.COM)