Attaque au couteau à Annecy : le député LR Olivier Marleix cible "l'immigration incontrôlée", sans faire l'unanimité dans son parti

Le chef de file des députés Les Républicains a provoqué une polémique en réagissant rapidement après l'attaque au couteau survenue à Annecy.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min
Le patron des députés LR, Olivier Marleix, le 7 juin 2023 à l'Assemblée nationale, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"L'immigration massive incontrôlée tue", a réagi sur Twitter Olivier Marleix, moins de deux heures après avoir appris l'attaque au couteau perpétrée sur les bords du lac d'Annecy (Haute-Savoie), jeudi 8 juin. "L'assaillant vêtu de vert, coiffé d'un turban, serait un demandeur d'asile syrien, explique alors le chef de file des députés LR. Plutôt que de nous lamenter à chaque nouveau crime, mettons enfin un coup d'arrêt à l'immigration de masse !"

L'homme interpellé avait effectivement sur lui une carte d'identité correspondant à celle d'une personne de 32 ans de nationalité syrienne. Il avait obtenu un statut de réfugié en Suède. En revanche, il n'était pas vêtu de vert (couleur associée à l'islam) et s'était déclaré chrétien dans son dossier de demande d'asile. Au moment de l'attaque, il portait d'ailleurs une croix chrétienne sur lui, et a dit en anglais la phrase "Au nom de Jésus-Christ"

"La priorité, c'est la discrétion"

Plusieurs personnes ont critiqué la réaction rapide du député LR, en demandant une période de recueillement pour les victimes avant la récupération politique. "La priorité, c'est la discrétion et toute notre énergie pour les victimes, les familles, et c'est vraiment à ça qu'on devrait s'en tenir", a ainsi réagi sur franceinfo la députée LR de Haute-Savoie Christelle Petex-Levet, qui appartient pourtant au même parti qu'Olivier Marleix.

"C'est effectivement le temps de l'émotion (…), mais avec cette émotion, il y a de la colère, comme chez tous nos concitoyens, à chaque fois qu'un énième fait-divers vient et attaque les plus fragiles dans notre société", s'est justifié le patron du groupe LR à l'Assemblée, interrogé un peu plus tard sur franceinfo.

Olivier Marleix sur Annecy

Olivier Marleix parle alors des "mêmes origines du mal" concernant ces faits-divers. Le député évoque "une immigration qui est aujourd'hui totalement hors de contrôle, et des flux de gens qu'on ne maîtrise plus du tout". Interrogé sur son erreur au sujet de la couleur des vêtements de l'assaillant, ainsi que sur la question de l'accueil des chrétiens d'Orient, le député LR esquive. "Le sujet, aujourd'hui, il est dans le flux, il est dans le nombre, il est dans la masse. Quand vous accueillez 156 000 demandeurs d'asile, vous êtes incapables de savoir qui vous accueillez." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.