VIDEO. Affaire Théo : le maire d'Aulnay-sous-Bois réitère son appel au calme

L'élu des Républicains Bruno Beschizza s'est exprimé devant la presse jeudi.

FRANCE 3

Vingt-huit personnes ont été interpellées pour violences urbaines mercredi soir en Seine-Saint-Denis, dont une à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Mais la préfecture du département n'a pas noté d'"événements majeurs" si ce n'est "quelques incendies". 

"J'en appelle encore, de nouveau et toujours au retour au calme, mais aussi à la décence", a réagi le maire d'Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, jeudi 9 février. "C'est une question de respect, respect pour la victime Théo, respect pour sa famille, respect pour la douleur et l'émotion des Aulnaysiens", a poursuivi l'élu des Républicains, lors d'un point presse à la mairie.

Bruno Beschizza a également déclaré que la famille du jeune Théo ne "souhaite plus s'exprimer sur le fond de l'enquête que par la voix de son avocat", Eric Dupond-Moretti. Ce jeune homme de 22 ans dit avoir été victime le 2 février d'un viol avec une matraque télescopique lors d'une interpellation violente à la cité des 3 000.

Bruno Beschizza devant la presse, en août 2011 
Bruno Beschizza devant la presse, en août 2011  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)