Cet article date de plus de sept ans.

Allemagne : un policier aux fantasmes cannibales jugé pour meurtre

Un procès hors du commun s’ouvre ce vendredi, dans l’Est de l’Allemagne, à Dresde. Un policier de 56 ans est accusé d’avoir tué et dépecé en novembre dernier un homme qu’il a rencontré sur un site cannibale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La ville de Dresde, dans l'Est de l'Allemagne. © MaxPPP)

C’est une histoire digne d’un film d’horreur. A Dresde, dans l’Est de l’Allemagne, Detlev Günzel, un policier allemand de 56 ans, comparaît, à partir de ce vendredi, pour avoir tué et dépecé Wojciech Stempniewicz, un consultant d’origine polonaise qu’il a rencontré sur un site dédié aux fantasmes cannibales. 

Après un mois d’échange de mails, textos et coups de fils, le policier était venu, en novembre dernier, chercher Wojciech Stempniewicz à la gare de Dresde, puis l’avait conduit chez lui. C’est dans sa maison, transformée en chambre d’hôtes, qu’il a tué le consultant de 59 ans. "Il voulait tuer cet homme et l'a coupé en morceaux" , a souligné Lorenz Haase le porte-parole du parquet.

Une vidéo des faits sera diffusée au procès

Un film de 50 minutes, réalisé par Günzel lui-même, montre une partie des faits. Dans cette vidéo, qui sera diffusée au procès, on peut notamment apercevoir un homme en caleçon en démembrant un autre, nu, suspendu à un crochet, bâillonné, les mains dans le dos.

 

L’accusé qui avait avoué, dans un premier temps, avoir emmené sa victime dans la cave et l’avoir poignardé s’est finalement rétracté. Son avocat compte sur la vidéo pour démontrer que M. Stempniewicz aurait pu "mettre fin à la strangulation à tout moment ." L'enquête n'a pour le moment pas établi l'existence d'actes cannibales. 

 

En Allemagne, cette affaire a réveillé le souvenir du "cannibale de Rotenbourg". En 2001, Armin Meiwes avait châtré, assassiné, éviscéré et consommé en partie un Berlinois consentant de 43 ans. Le site dédié au cannibalisme, sur lequel Günzel et Stempniewicz se sont rencontrés, revendique actuellement 3.000 inscrits.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.