Alerte intrusion dans un collège basque : personne n'est entré dans les locaux, l'enquête est classée

Le parquet de Bayonne a classé sans suite vendredi l'enquête ouverte après une alerte intrusion dans un collège de Saint-Pierre-d'Irube. Les deux personnes aperçues par des élèves en train de prier devant l'établissement n'y sont pas rentrées illégalement.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'intervention des gendarmes au collège Aturri de Saint-Pierre-d'Irube (Pyrénées-Atlantiques), le 21 octobre 2021. (BERTRAND LAPÈGUE / MAXPPP)

Le parquet de Bayonne a classé sans suite vendredi 21 octobre l'enquête ouverte après l'alerte intrusion au collège Aturri de Saint-Pierre d'Irube (Pyrénées-Atlantiques), rapporte France Bleu Pays Basque. Jeudi, entre 400 et 600 élèves de l'établissement ont en effet été confinés pendant cinq heures dans leurs classes, après que des élèves ont aperçu deux personnes en train de prier devant le collège. 

Des ouvriers qui faisaient du covoiturage

Ces deux personnes ne sont pas rentrées illégalement dans l'établissement, selon le parquet, "à rebours des témoignages initiaux ayant motivé l'opération de sécurisation des lieux". "Aucune infraction pénale n'est constituée", conclut donc le procureur de la République de Bayonne. Il s'agissait en fait d'ouvriers qui "ont pratiqué leur prière matinale après avoir stationné leur véhicule sur le parking". Ils devaient ensuite "se rendre sur leur chantier de travail en covoiturage"

Au moment de l'alerte, 70 membres de la brigade de recherches et de la compagnie de gendarmerie de Bayonne ont fouillé l'établissement pièce par pièce. "La levée de doute réalisée par les militaires de la gendarmerie et les équipes de déminage à l'intérieur du collège et dans les véhicules suspectés a permis d'écarter toute hypothèse criminelle ou dessein de nature malveillante", précise le parquet de Bayonne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.