Pyrénées-Atlantiques : élèves confinés et intervention de gendarmes après une alerte intrusion dans un collège de Saint-Pierre d'Irube

Deux suspects sont recherchés. Les collégiens ont pu retrouver leurs parents en milieu d'après-midi après de longues heures d'attente. 

Article rédigé par
France Bleu Pays Basque - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un périmètre de sécurité a été mis en place. (RADIO FRANCE / FRANCE BLEU / ANTHONY MICHEL)

Les élèves du collège Aturri de Saint-Pierre d'Irube, qui accueille 700 enfants au sud de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), ont été confinés pendant de longues heures, jeudi 21 octobre, rapporte France Bleu Pays Basque. Selon le sous-préfet, Philippe Le Moing-Surzur, des témoins ont assuré que deux adultes étaient entrés dans l'établissement après avoir sonné au portail, vers 8h30, quand les cours débutaientUn plan particulier de mise en sûreté (PPMS) a été immédiatement déclenché pour assurer la protection des personnels, enseignants et élèves, qui sont restés confinés à l'intérieur de l'établissement. De nombreux gendarmes ont été envoyés sur place.  

"Les forces de l’ordre appliquent le protocole défini en cas d'intrusion dans un établissement scolaire", a expliqué le sous-préfet, Philippe Le Moing-Surzur. Aucun coup de feu n'a été tiré, selon les informations de France Bleu Pays Basque. 

Les deux individus recherchés "n'ont pas été retrouvés à l'issue des opérations menées" par les forces de l'ordre, a finalement annoncé à France Bleu Pays Basque le sous-préfet en début d'après-midi. 

Deux véhicules suspects "neutralisés"

"Personne n'est blessé à l'intérieur. Aucun individu dangereux n'a été détecté", a également assuré un gendarme devant les parents d'élèves inquiets après avoir entendu des détonations. "Deux véhicules suspects ont été neutralisés", a expliqué le procureur de la République de Bayonne, Jérome Bourrier. "Il s'est avéré qu'ils n'étaient pas dangereux. Leurs propriétaires sont identifiés et ce sont des personnes sans antécédents."

Un numéro de téléphone a été mis en place par les services de l'Éducation nationale à destination des familles : 05 59 82 22 01. En milieu d'après-midi, des collégiens commençaient à retrouver leurs parents. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.