Policiers en colère : davantage de budget pour la justice

Suite à l'attaque du commissariat de la cité du Bois-l'Abbé dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), les policiers se sont réunis lundi 12 octobre devant leur commissariat. Ils veulent dénoncer le sentiment d'impunité. 

France 3

Marquer le coup, telle est la volonté des policiers lundi 12 octobre. Une quarantaine d'individus ont attaqué dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre le commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) à coup de tirs de mortiers et de petites boules de pétanque. Eddy Deboste, du syndicat Alliance Police Nationale Val-de-Marne, s'agace auprès des journalistes France Télévisions de "renforts qui n'arrivent pas", ou de lois "qui ne changent pas".

Réponse du gouvernement

Alors que les violences contre les policiers se multiplient, le Premier ministre a tenu à réagir. "Nous souhaitons renforcer la réponse pénale", a déclaré le Premier ministre, Gérald Darmanin, lundi 12 octobre au micro de France Info. "Le budget 2021, dont l'examen commence cette semaine à l'Assemblée nationale, verra le budget de la justice augmenter de 8%", a-t-il ajouté. Les syndicats de police seront reçus mardi 13 octobre au ministère de l'Intérieur et jeudi 15 octobre à l'Elysée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le commisariat de Champigny-sur-Marne en juillet 2011. 
Le commisariat de Champigny-sur-Marne en juillet 2011.  (FRED DUFOUR / AFP)