Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Agression de policiers à Champigny-sur-Marne : Edouard Philippe souhaite une "grande sévérité judiciaire"

"Comme tous les Français, j’ai été horrifié par les images que j’ai vues", a réagi le Premier ministre, sur France 2, mercredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Edouard Philippe, sur France 2, le 3 janvier 2018. (FRANCE 2)

Edouard Philippe a réagi, mercredi 3 janvier, à l'agression de policiers à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Invité des "4 Vérités" sur France 2, le Premier ministre a dit souhaiter une "grande sévérité judiciaire et pénale" pour les auteurs de ces violences.

"Comme tous les Français, j’ai été horrifié par les images que j’ai vues. Il faut faire preuve d’une sévérité sans faille envers ceux qui attaquent les forces de police", a-t-il poursuivi, tout en écartant le retour des peines planchers, pourtant réclamé par des syndicats de policiers.

Edouard Philippe souhaite une "grande sévérité judiciaire et pénale"

"Je me suis toujours méfié des réactions qui passeraient par une loi qui réglerait le problème. La réponse est globale : il faut plus de policiers sur le terrain, des procédures plus rapides, une grande sévérité judiciaire et pénale", a insisté le chef du gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agression de policiers à Champigny-sur-Marne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.