Condé-sur-Sarthe : deux personnes en garde à vue

Après l'agression de deux surveillants dans la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, deux personnes sont actuellement en garde à vue, dont l'agresseur présumé, Michaël Chiolo.

France 3

Deux personnes sont en garde à vue mercredi 6 mars. Après l'agression de deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, l'assaillant présumé, Michaël Chiolo âgé de 27 ans est interrogé par les enquêteurs. "C'est lui qui a été interpellé par le Raid hier, il est bien vivant, il est blessé à la joue selon nos informations. Les enquêteurs pensent qu'il est en état d'être auditionné, il est donc en ce moment même en garde à vue", rapporte le journaliste Hugo Puffeney depuis Condé-sur-Sarthe.

Les enquêteurs cherchent d'autres complices

Son épouse a quant à elle été tuée lors de l'intervention du Raid. Une autre personne habitant proche de la prison et dont l'identité n'a pas encore été révélée est également entendu par les forces de l'ordre. Les enquêteurs tentent de percer à jour les motivations du couple et d'identifier d'autres complices qui auraient pu aider à la préparation de cet acte. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres du Raid interviennent à la prison d\'Alençon, à Condé-sur-Sarthe (Orne), le 5 mars 2019.
Des membres du Raid interviennent à la prison d'Alençon, à Condé-sur-Sarthe (Orne), le 5 mars 2019. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)