Paris : une enquête ouverte après la plainte de 18 adolescents contre des policiers

Ces jeunes d'une cité du 12e arrondissement de Paris accusent des policiers de violence, propos racistes et palpations à caractère sexuel.

FRANCE 3

18 adolescents du 12e arrondissement de Paris ont porté plainte contre une dizaine de policiers pour violence, agressions sexuelles et insultes racistes. Les faits se seraient déroulés entre juin 2013 et juillet 2015. Aucun des plaignants n'a voulu témoigner par peur de représailles, mais nombreux dans la cité confirment ces abus. "J'ai déjà été contrôlé plusieurs fois. Des fois quand tu te positionnes mal et qu'on n'écarte pas bien nos bras, ils nous mettent des claques, quand on écarte pas assez nos jambes, ils nous mettent des balayettes. Quand je repartais, ils me disaient des insultes comme 'sale arabe rase-toi la moustache'", confie à France 3 un adolescent qui n'a pas porté plainte.

Une enquête ouverte

Selon les associations de quartier qui soutiennent les jeunes, il s'agit bien de harcèlement et de propos racistes de la part des policiers. De leur côté, les syndicats de police restent très prudents sur cette affaire. Le procureur de la République et l'IGPN, la police des polices, ont ouvert une enquête. Les 11 policiers impliqués dans ce dossier sont pour l'instant maintenus dans leurs fonctions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un véhicule de police à Paris, le 30 novembre 2015. (Photo d\'illustration)
Un véhicule de police à Paris, le 30 novembre 2015. (Photo d'illustration) (SYLVESTRE / MAXPPP)