Cet article date de plus de cinq ans.

Nice : retour à l'école pour les deux fillettes blessées par des tirs au plomb

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Nice : retour à l'école pour les deux enfants blessées par des tirs au plomb
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les deux fillettes blessées vendredi dans la cour de leur école par un adolescent armé d'une carabine à plomb ont pu reprendre le chemin des classes. Les parents du tireur ont présenté leurs excuses.

Vendredi 22 janvier, à l'école maternelle Les Muriers à Nice (Alpes-Maritimes), deux petites filles ont été blessées par des tirs au plomb. Un adolescent de 13 ans a été interpellé dimanche. Et ce lundi 25 janvier, les cours ont pu reprendre.

Ce matin, les parents refusaient de céder à la crainte. Les deux fillettes blessés étaient aussi présentes. Leurs parents veulent tourner la page. "On souhaite que ce fait divers reste un fait divers et soit dépassé par tout le monde", déclare Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Nice.

"Tolérance zéro"

Les parents du tireur - dont on ignore encore s'il a agi délibérément - étaient présents aussi pour présenter leurs excuses à la communauté éducative. Au micro de France 3, le maire Christian Estrosi (Les Républicains) a appelé à la fermeté : "Nous allons nous porter partie civile pour faire comprendre que quand on s'en prend à une école qui est un sanctuaire de la République, ce doit être la tolérance zéro". Une cellule psychologique a été mise en place dans l'établissement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.