Sarkozy demande de ne pas diffuser les images des tueries de Toulouse et Montauban

Le chef de l'Etat annonce également, mardi, de nouvelles mesures de sécurité contre les dérives extrémistes et les risques de terrorisme en France, cinq jours après l'épilogue de l'affaire Merah.

Francetv info

Le président de la République a reçu à l'Elysée, mardi 27 mars, tous les services qui ont participé à la traque du "tueur au scooter". L'occasion pour Nicolas Sarkozy de se déclarer "indigné" par la volonté du père de Mohamed Merah de porter plainte contre la France pour la mort de son fils.

Le chef de l'Etat a aussi demandé aux médias de ne diffuser "sous aucun prétexte" les images des meurtres de Toulouse et Montauban. Il a également annoncé de nouvelles mesures de sécurité contre les dérives extrémistes et les risques de terrorisme en France, cinq jours après l'épilogue de l'affaire Merah.

Nicolas Sarkozy prononce un discours à l\'Elysée le 27 mars 2012 devant les policiers qui ont participé à la traque de Mohamed Merah.
Nicolas Sarkozy prononce un discours à l'Elysée le 27 mars 2012 devant les policiers qui ont participé à la traque de Mohamed Merah. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)