La famille de Mohamed Merah veut l'inhumer en Algérie

Alors que le lieu des funérailles suscite un débat en France, la famille de l'auteur des sept meurtres du Sud-Ouest dit avoir entamé des démarches pour l'enterrer en Algérie.

Capture d\'écran d\'une vidéo de France 2 montrant Mohamed Merah.
Capture d'écran d'une vidéo de France 2 montrant Mohamed Merah. (FRANCE 2 / AFP)

Où inhumer Mohamed Merah ? Les funérailles et le lieu de la sépulture de l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban font l'objet d'un débat lundi 26 mars. Le Conseil régional du culte musulman de la région Midi-Pyrénées (CRCM) a été sollicité, rapporte lundi Le Parisien. La famille a proposé dans la journée de l'inhumer en Algérie. 

"Certains voudront sans doute se venger sur sa tombe. D'autres chercheront à en faire un lieu de pèlerinage. Et cela risque de renforcer encore les tensions. Mais les musulmans ne veulent pas payer les pots cassés de ce qu'il a fait", a expliqué Abdellatif Mellouki, membre du bureau du CRCM. Trois pistes sont à l'étude selon le quotidien : le rapatriement du corps de Mohamed Merah en Algérie (où le jeune homme, né à Toulouse en 1988, n'a pourtant jamais vécu) ; une sépulture anonyme en banlieue toulousaine ; ou un enterrement dans un carré musulman.

Son père et sa mère "d'accord" pour l'enterrer en Algérie 

Cette dernière solution "fait tiquer les représentants de la communauté (musulmane), qui redoutent des représailles sur les tombes voisines", rapporte Le Parisien. Quant au rapatriement en Algérie, les autorités consulaires du pays ont fait savoir qu'elles n'y étaient pas favorables. 

Toutefois, dans la journée de lundi, l'oncle maternel du tueur, Djamel Aziri, a dit avoir entamé des démarches pour le faire inhumer en Algérie, dans la région de Médéa (80 km au sud d'Alger), d'où son père est originaire. "Son père et sa mère sont d'accord pour enterrer Mohamed en Algérie, a-t-il affirmé. Pour l'instant, il n'y a aucun obstacle. Il s'agit simplement de procédures en France." Le père du tireur a également ajouté que "Mohamed a un passeport algérien et est inscrit au consulat de Toulouse depuis sa naissance"