Cet article date de plus de quatre ans.

Procès Merah : le patron des renseignements toulousain dénonce des failles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Procès Merah : le patron des renseignements toulousain dénonce des failles
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Nathalie Perez fait le point sur le procès du frère de Mohamed Merah, qui entre dans sa troisième semaine. 

Dans le procès Merah, ce 16 octobre a été marqué par le témoignage de l'ancien patron du renseignement toulousain. Ce fonctionnaire à la retraite a, une nouvelle fois, dénoncé les failles de sa hiérarchie. "Il s'était une première fois opposé à sa hiérarchie lorsqu'elle souhaitait recruter Mohamed Merah comme informateur", explique Nathalie Perez. 

Une liste de douze noms

Selon lui, l'homme était beaucoup trop dangereux. "Ensuite, il s'est opposé une seconde fois. Après la tuerie de militaires de Montauban, il avait fourni une note dans laquelle il affirmait qu'il était persuadé qu'il s'agissait de crimes commis par des terroristes islamistes. Il avait également donné une liste de douze noms dans laquelle figuraient les noms de Mohamed et Abdelkader Merah. Une note restée lettre morte", ajoute la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Merah

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.