Procès Merah : Abdelkader Merah veut ''fournir des réponses aux plus de 200 parties civiles"

Abdelkader Merah, 35 ans, est jugé à partir de ce lundi 2 octobre par la cour d'assises spéciale de Paris. En direct du Palais de justice, Nathalie Perez nous en dit plus.

FRANCE 3

Nathalie Perez, qui se trouve au Palais de justice de Paris où s'ouvre le procès d'Abdelkader Merah ce lundi 2 octobre, a pu apercevoir l'accusé. Quelle attitude adopte-t-il?  "Lorsqu'Abdelkader Merah entre dans le box, la salle, pleine à craquer, fait silence", témoigne la journaliste. "Tous les regards se portent sur lui. Il porte une tunique et un pantalon, le tout de couleur blanche. Un blanc immaculé, qui fait contraste avec la rangée d'avocats en robe noire placés juste devant lui. Il porte également une barbe et des cheveux longs, attachés en queue de cheval."

"Pas un regard sur la salle"

"C'est un accusé qui a l'air plutôt décontracté, il ne porte pas un regard sur la salle", poursuit l'envoyée spéciale de France 3. "En revanche, il sourit et salue son coaccusé, assis juste à côté de lui dans le box. C'est seulement à partir de demain qu'il sera interrogé sur sa personnalité, sur son parcours de vie, et sans doute, sa radicalisation. Mais selon son avocat, Maître Dupond-Moretti, il a bien l'intention de s'expliquer et de fournir des réponses aux plus de 200 parties civiles présentes dans ce dossier."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fleurs déposées en hommage aux victimes devant l\'école Ozar Hatorah, à Toulouse (Haute-Garonne), le 25 mars 2012.
Des fleurs déposées en hommage aux victimes devant l'école Ozar Hatorah, à Toulouse (Haute-Garonne), le 25 mars 2012. (ERIC CABANIS / AFP)