Deux femmes de l'entourage de la famille de Mohamed Merah mises en examen pour association de malfaiteurs terroriste

Au total, six femmes avaient été placées en garde à vue. Seules deux d'entre elles ont été présentées à un magistrat antiterroriste et mises en examen vendredi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de la sous-direction antiterroriste (Sdat) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 15 novembre 2015. La Sdat est en charge d'une enquête sur l'entourage de la famille de Mohamed Merah depuis 2014. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Deux femmes de l'entourage de la famille de Mohamed Merah ont été mises en examen vendredi par un juge antiterroriste dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment pour association de malfaiteurs terroriste, a appris franceinfo, samedi 8 octobre, auprès d'une source judiciaire, qui confirme une information de l'AFP. Elles ont ensuite été placées sous contrôle judiciaire.

Au total, six femmes appartenant à l'entourage de la famille de Mohamed Merah, qui a assassiné sept personnes entre le 11 et le 19 mars 2012, avaient été interpellées à Toulouse et Albi, mardi. Quatre d'entre elles ont été relâchées depuis, sans poursuites à ce stade. Parmi ces femmes, âgées de 31 à 43 ans, certaines étaient parties avec leurs enfants en Syrie.

Le Parquet national antiterroriste (Pnat) a précisé vendredi avoir ouvert une information judiciaire pour "association de malfaiteurs terroriste délictuelle" et "soustraction par un parent à ses obligations légales compromettant la santé, la sécurité, la moralité ou l'éducation de son enfant". L'enquête préliminaire, confiée à la sous-direction antiterroriste (Sdat), était ouverte depuis 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Merah

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.