Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Au tribunal, la colère de DSK contre le livre de Marcela Iacub

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Reuters
Article rédigé par
France Télévisions

L'ex-patron du FMI a assigné en référé Marcela Iacub et son éditeur, Stock, devant le tribunal de grande instance de Paris pour "atteinte à l'intimité de la vie privée". Il demande l'interdiction du livre "Belle et bête" de l'essayiste.

Dominique Strauss-Kahn s'est présenté mardi 26 février devant la justice pour attaquer l'ouvrage de Marcela Iacub "Belle et bête", qu'il qualifie de "méprisable et mensonger", et dont il demande l'interdiction. Dans son livre, l'essayiste le décrit comme "mi-homme mi-cochon". L'ex-patron du FMI a assigné en référé Marcela Iacub et son éditeur, Stock, devant le tribunal de grande instance de Paris pour "atteinte à l'intimité de la vie privée".

"Je suis complètement dégoûté par le caractère méprisable de ce texte et par le fait qu'il est totalement mensonger dans ce qu'il raconte comme dans les citations qu'il fait de moi" a déclaré DSK aux nombreux journalistes sur place, à sa sortie du tribunal. "Maintenant ça suffit, j'en ai assez qu'on se serve de moi et je veux une seule chose, c'est qu'on me laisse en paix" , a-t-il affirmé, sans répondre aux questions de la presse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.