Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo DSK prend ses fonctions de conseiller économique de la Serbie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
APTN
Article rédigé par
France Télévisions

L'ancien patron du FMI a accepté de conseiller le gouvernement serbe sur la gestion de ses finances publiques. Belgrade assure que les affres de la vie privée de Dominique Strauss-Kahn n'éclipsent pas ses qualités d'économiste.

Dominique Strauss-Kahn a officiellement pris ses fonctions de conseiller économique auprès du gouvernement serbe, mardi 17 septembre, pour une période de trois mois. Une tâche qu'il effectuera "pro bono" (sans salaire), selon Dominique Strauss-Kahn. L'ancien patron du Fonds monétaire international (FMI) a promis de faire de son mieux pour sortir du marasme l'économie moribonde de ce pays candidat à l'Union européenne. Mais il s'est bien gardé de prédire un redressement miraculeux.

L'ex-présidentiable socialiste, renvoyé en correctionnelle le 26 juillet en France pour "proxénétisme aggravé en réunion", dans l'affaire du Carlton de Lille, a tenu une conférence de presse aux côtés du vice-Premier ministre serbe. Il y a expliqué qu'il conseillait diverses sociétés dans le monde pour le compte de la banque d'affaires Arjil.

A la question de savoir si les démêlés de DSK avec la justice pourraient nuire à l'image de son gouvernement, le vice-Premier ministre a souligné qu'une seule chose l'intéressait : les compétences en matière d'économie de l'intéressé. Il est même allé jusqu'à remercier les journalistes présents de ne pas avoir posé de questions embarrassantes à son hôte, jugeant qu'une telle attitude illustrait leur sérieux et leur intérêt pour le redressement de l'économie nationale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.