Cet article date de plus de sept ans.

Ce que l'on sait de l'affaire Hélène Pastor, la riche héritière tuée par balles

Agée de 77 ans, la Monégasque est décédée dans la nuit de mardi à mercredi à l'hôpital Saint-Roch de Nice (Alpes-Maritimes). Elle avait été grièvement blessée lors d'un guet-apens, le 6 mai.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La police enquête sur la scène de la fusillade qui a causé la mort d'Hélène Pastor, devant un hôpital de Nice (Alpes-Maritimes), le 6 mai 2014. (VALERY HACHE / AFP)

Elle était la riche héritière d'un empire immobilier monégasque. Hélène Pastor, 77 ans, a succombé à ses blessures dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 mai, quinze jours après avoir été la cible d'une fusillade à Nice (Alpes-Maritimes). 

Francetv info revient sur cette affaire.

Qui était Hélène Pastor ?

Hélène Pastor était l'une des héritières d'un empire monégasque de bâtisseurs, fondé par son grand-père italien Jean-Baptiste, issu d'une famille pauvre de Ligurie, arrivé en 1880 à Monaco en tant que tailleur de pierres. La famille a largement façonné le paysage de la principauté. Elle a bâti des immeubles d'habitation et des bureaux au fil des décennies, tout en gardant la propriété extrêmement lucrative de ses constructions.

L'empire a été développé par le père d'Hélène Pastor, Gildo. Il a été divisé à sa mort en trois, entre ses deux fils, aujourd'hui décédés, et Hélène, une femme d'affaires d'une grande discrétion, précise Var-Matin. "Une quatrième génération est désormais aux affaires chez les Pastor", ajoute le quotidien régional.

Hélène Pastor a une fille, Sylvia, mariée au consul de Pologne à Monaco, indique Paris-Match. Elle a aussi un fils, Gildo, 47 ans, pilote de course et entrepreneur, hospitalisé à la suite d'un accident vasculaire cérébral qui l'a laissé hémiplégique et partiellement aphasique. C'est à lui qu'Hélène Pastor a rendu visite à l'hôpital de Nice le 6 mai, avant d'être la cible d'un tireur.

Comment s'est déroulée la fusillade ?

Au moment du guet-apens, Hélène Pastor et son chauffeur quittaient en voiture l'enceinte de l'hôpital L'Archet, dans l'ouest de Nice. Il était environ 19 heures. Un homme, muni semble-t-il d'un fusil de chasse à canon scié, a fait feu à deux reprises à travers les vitres de son véhicule. Puis il a pris la fuite, en compagnie d'un complice. Les deux hommes n'ont pas été arrêtés.

Hélène Pastor a été grièvement blessée. Des organes vitaux ont été atteints. Son chauffeur, Mohamed Darwich, 64 ans, a également été blessé par balles. Il a succombé à ses blessures le 10 mai. L'autopsie a confirmé qu'il avait été touché au niveau de plusieurs organes vitaux par une gerbe de plombs.

Où en est l'enquête ?

Le mobile du crime reste inconnu. L'enquête a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire. Elle est instruite par la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille, experte en criminalité organisée. Elle s'appuie notamment sur une douzaine de témoins présents sur les lieux et des images de vidéosurveillance.

Une information judiciaire a été ouverte mardi sur la "tentative" d'assassinat de la femme d'affaires monégasque, qui a été requalifiée en assassinat. "Nous avons ouvert une information judiciaire pour tentative d'assassinat en bande organisée, assassinat en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de commettre ces crimes", a indiqué à l'AFP la procureure adjointe de Marseille.

Par ailleurs, dans une affaire jugée très annexe à l'enquête en cours, un maître-chanteur présumé, qui avait appelé à plusieurs reprises la famille Pastor, a été placé la semaine dernière en détention provisoire à la prison des Baumettes, à Marseille. Il doit être jugé le 13 juin. Les magistrats ont ordonné une expertise psychiatrique. L'homme prétendait connaître des informations sur le commanditaire du crime et souhaitait les échanger contre d'importantes sommes d'argent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.