Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Julian Assange crie victoire sur le balcon de l'ambassade d'Equateur, à Londres

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Julian Assange crie "victoire" sur le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres
REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

Une décision d'un comité de l'ONU appelle à mettre fin à la "détention arbitraire" du fondateur de WikiLeaks, qui s'est réfugié dans le bâtiment depuis 2012.

"C'est une victoire d'une importance historique". Depuis le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, l'Australien Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, crie "victoire", vendredi 5 février, devant une foule venue l'acclamer, après plus de trois ans de confinement à l'intérieur de cette ambassade. Une décision d'un comité de l'ONU appelle le Royaume-Uni à mettre fin à sa "détention arbitraire".

"Comme c'est bon !" a lancé Julian Assange, l'air ému, évoquant ses enfants : "Ce n'est pas uniquement pour moi, pour ma famille, pour mes enfants, mais pour l'indépendance du système des Nations unies" lance-t-il à des sympathisants qui s'étaient rassemblés dans la rue.

Le Royaume-Uni campe sur ses positions

Julian Assange avait appelé, lors d'une conférence de presse, la Suède et le Royaume-Uni à "appliquer le verdict" du comité de l'ONU, affirmant que cette décision était "légalement contraignante". Ce comité a appelé à mettre fin à sa "détention arbitraire" mais les gouvernements britannique et suédois ont immédiatement rejeté cet avis. Le Royaume-Uni laisse entendre que Julian Assange serait toujours arrêté s'il mettait un pied hors de l'ambassade.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Julian Assange

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.