Affaire Grégory : Murielle Bolle parle aux enquêteurs

Murielle Bolle, la belle-sœur de Bernard Laroche, a été placée en garde à vue pour être entendue par les enquêteurs, mercredi 28 juin. La journaliste Elsa Bozin dresse le portrait de cette femme centrale dans l’affaire.

FRANCE 3

Murielle Bolle est interrogée ce mercredi 28 juin par les enquêteurs, explique la journaliste Elsa Bozin, en direct de Dijon (Côte-d’Or). "Elle parle. Elle commence à répondre aux enquêteurs, même si à cette heure elle n’a fait aucune révélation, ni aucun aveu. Murielle Bolle est un personnage central, mais c’est surtout une femme sensible, introvertie, qui s’est repliée sur elle-même, murée dans le silence depuis une vingtaine d’années. Pour preuve, les quinze derniers jours où elle est restée barricadée chez elle".

"Course contre la montre"

Les enquêteurs sont sous pression, car ils ont peu de temps, poursuit la journaliste. "C’est une véritable course contre la montre qui a démarré pour les enquêteurs, ils ont jusqu’à demain midi pour obtenir des réponses, et clore cette énigme, vieille de 32 ans".

Le JT
Les autres sujets du JT
Murielle Bolle au palais de Jutice de Dijon (Côte-d\'Or), le 30 juin 1986.
Murielle Bolle au palais de Jutice de Dijon (Côte-d'Or), le 30 juin 1986. (ERIC FEFERBERG / AFP)