Affaire Grégory : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée

Nouveau rebondissement dans l'affaire Grégory. La garde à vue de Murielle Bolle en 1984 a été annulée par la cour d'appel de Paris jeudi 16 janvier.

FRANCE 3

L'affaire Grégory fait une nouvelle fois la une des médias. La cour d'appel de Paris a annulé jeudi 16 janvier la première garde à vue de Murielle Bolle. C'était en 1984. L'adolescente était entendue par les gendarmes, quelques jours après la mort du petit Grégory, dont le corps avait été retrouvé dans la Vologne (Vosges). Elle avait accusé son beau-frère Bernard Laroche d'avoir kidnappé le petit garçon en sa présence.

Près de 200 actes de procédure

Un témoignage clé dans cette enquête. Coup de théâtre, quelques jours plus tard, Murielle Bolle était revenue sur ses déclarations. Plus de trente ans plus tard, elle a demandé l'annulation totale de près de 200 actes de procédure s'appuyant sur le fait qu'elle avait été entendue sans la présence d'un avocat. Néanmoins, ses accusations visant Bernard Laroche restent dans le dossier.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-CLAUDE DELMAS / AFP)