Affaire Grégory : Jacqueline Jacob convoquée devant un juge d'instruction

En direct du palais de justice de Dijon (Côte-d'Or), Christophe Tarrisse revient sur la convocation de Jacqueline Jacob devant un juge d'instruction.

FRANCE 3

Cinq mois après son placement sous contrôle judiciaire, Jacqueline Jacob, la grand-tante du petit garçon est convoquée pour la première fois devant un juge d'instruction. Va-t-elle enfin parler ? "Oui, normalement Jacqueline Jacob doit cette fois parler, elle qui avait invoqué son droit au silence en juin dernier ne répondant pas aux quelques 300 questions des enquêteurs et de la juge d'instruction. Ses avocats ont confirmé qu'elle voulait s'exprimer pour mettre fin aux spéculations sur sa participation au drame", rapporte en direct depuis le palais de justice de Dijon (Côte-d'Or) Christophe Tarrisse.

"Un alibi archi-béton"

"Elle qui avait été mise en examen pour enlèvement et séquestration, elle est aussi soupçonnée d'être l'un des corbeaux de cette affaire. Ses avocats veulent démontrer cet après-midi qu'elle était bel et bien au travail au moment des faits. Un alibi archi-béton, selon eux", poursuit le journaliste de France 3. Et d'ajouter : "Ils veulent aussi demander la levée des contraintes de son contrôle judiciaire."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des journalistes devant la maison de Jacqueline et Marcel Jacob, après leur arrestation dans l\'affaire Grégory, à Aumontzey (Vosges), le 14 juin 2017.
Des journalistes devant la maison de Jacqueline et Marcel Jacob, après leur arrestation dans l'affaire Grégory, à Aumontzey (Vosges), le 14 juin 2017. (PATRICK HERTZOG / AFP)