Mort de Nahel : ce que l'on sait du policier de 38 ans visé par une enquête pour "homicide volontaire"

Le motard de 38 ans, décrit comme "calme" et "irréprochable" par ses collègues, est visé par une enquête pour "homicide volontaire".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le policier est un motard de la Préfecture de police de Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

La garde à vue à l'IGPN du policier suspecté d'avoir tué le jeune Nahel, mardi 27 juin, après un refus d'obtempérer à Nanterre (Hauts-de-Seine) a été prolongée ce mercredi à la mi-journée, dans le cadre de l'enquête pour "homicide volontaire" ouverte par le parquet de Nanterre. Selon les informations de franceinfo, ce fonctionnaire âgé de 38 ans est un motard de la préfecture de police de Paris. Il est décrit par ses collègues comme un homme "calme" et "irréprochable" sur le plan professionnel et humain.

Ce père de famille a déjà été décoré trois fois, notamment par l'ancien préfet de police de Paris Didier Lallement pour acte de courage et dévouement pendant le mouvement des "gilets jaunes". Les enquêteurs doivent désormais déterminer si son tir était justifié ou non.

>>>"Ils m'ont enlevé un bébé" : la mère de Nahel appelle à une marche blanche jeudi à Nanterre

Le policier affirme que Nahel, 17 ans, lui a foncé dessus, mais selon les images d'une vidéo amateur, authentifiée par franceinfo, le policier était côté portière et a visé le jeune homme à bout portant avant de tirer, alors que la voiture démarrait. Pour les avocats de la famille de Nahel, il s'agit d'un geste illégitime, qui révèle une intention de donner la mort.

Une autopsie du corps de Nahel devait être pratiquée dans la journée de mercredi. L'un des passagers présents avec lui dans la voiture au moment des faits est toujours recherché.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.