Cet article date de plus de neuf ans.

Le jeune Rom lynché à Pierrefitte est sorti du coma et parle

Il "va très bien" et parle selon son avocate, citée par le "JDD" et l'AFP. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Cité des poètes, à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), le 17 juin 2014. (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Hospitalisé depuis plus d'un mois après avoir été lynché en Seine-Saint-Denis, l'adolescent Rom, est sorti du coma et parle, selon le Journal du Dimanche, dimanche 20 juillet. "Il est sorti du coma et son pronostic vital n'est plus engagé", confirme son avocate, Julie Launois-Flacelière. Selon une source proche du dossier, le juge en charge de l'instruction a pu lui rendre visite vendredi à l'hôpital.  

Depuis quelques semaines, l'adolescent, souffrant de graves lésions crâniennes et soigné à l'hôpital parisien Lariboisière, n'était plus maintenu dans le coma que par les médicaments, que les médecins supprimaient peu à peu. Selon l'avocate, le jeune Gheorghe, qui avait dans un premier temps été désigné sous le prénom de Darius, "va très bien", "parle et reconnaît sa famille". "C'est très positif", ajoute-t-elle tout en précisant qu'il "est trop tôt pour évaluer ses séquelles, mais sa mémoire montre des signes encourageants"

Gheorghe avait été retrouvé le 13 juin en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné près de la Cité des Poètes, quartier sensible de Pierrefitte-sur-Seine. L'adolescent de 17 ans, qui ne parle pas le français, bénéficie d'un interprète et d'une surveillance de sa chambre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.