Effondrement d'un pont en Haute-Garonne : le bilan s'alourdit

La dernière inspection en 2017 n'avait pas conclu à un état préoccupant. Pourtant, lundi 18 novembre, le pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) s'est effondré. Bilan provisoire : deux morts.

FRANCEINFO

Peu après 8 heures lundi 18 novembre, un poids lourd et une voiture s'engagent sur le pont de Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) lorsque celui-ci s'effondre brusquement dans les eaux du Tarn, emportant les deux véhicules sous les yeux médusés des riverains. "Je me suis habillé. J'ai regardé par la fenêtre. J'ai vu que les câbles pendaient dans tous les sens. Je me suis dit qu'il s'était passé quelque chose de grave", explique une riveraine.

Le pont faisait l'objet d'un suivi correct

Une adolescente de 15 ans qui se trouvait dans la voiture avec sa mère est décédée. Sa mère, elle, a pu être secourue. Quelques heures après l'accident, deux secrétaires d'État sont venus constater les dégâts et apporter leur soutien. "Ce sont près de 80 sapeurs-pompiers qui ont été mobilisés sur terre. Il y avait aussi des plongeurs et des équipes cynophiles", précise Laurent Nunez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur. Le drame s'est produit dans le nord de la Haute-Garonne, à 37 km de Toulouse. Le pont, construit dans les années 1930, mesurait 150 mètres de long. Il faisait l'objet d'un suivi correct selon les autorités. Le corps du chauffeur du camion a été retrouvé dans la journée. Cinq personnes ont été légèrement blessées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des secours plongent dans le Tarn après l\'effondrement d\'un pont suspendu situé à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne), lundi 18 novembre 2019.
Des secours plongent dans le Tarn après l'effondrement d'un pont suspendu situé à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne), lundi 18 novembre 2019. (ERIC CABANIS / AFP)