Dordogne : la factrice sauve une octogénaire bloquée depuis six jours dans sa baignoire

Une habitante de Saint-Antoine-de-Breuilh était tombée dans sa salle de bains. Impossible pour cette personne âgée, qui vit seule, de se relever ou de prévenir les secours.

Une octogénaire a été retrouvée consciente après être restée coincée six jours dans sa baignoire à Saint-Antoine-de-Breuilh (Dordogne), en décembre 2014, rapporte \"Sud Ouest\".
Une octogénaire a été retrouvée consciente après être restée coincée six jours dans sa baignoire à Saint-Antoine-de-Breuilh (Dordogne), en décembre 2014, rapporte "Sud Ouest". (GOOGLE MAPS)

Pendant six jours, elle n'a pu consommer que de l'eau du robinet. Une octogénaire est restée coincée dans sa baignoire, début décembre, dans son pavillon de Saint-Antoine-de-Breuilh (Dordogne), avant d'être secourue grâce à l'aide de la factrice du village, raconte Sud Ouest, lundi 22 décembre.

La postière finit par s'inquiéter

Vendredi 5 décembre, la vieille dame chute en enjambant sa baignoire. Impossible pour elle de se relever ou de prévenir les secours : son boîtier de téléassistance est resté sur le lavabo de sa salle de bains, préside le quotidien régional.

Le lundi suivant, la postière passe une première fois, afin de vendre ses traditionnels calendriers, mais trouve porte close. "J'ai trouvé ça bizarre parce que le portail était grand ouvert et que les volets n'étaient pas tout à fait fermés", explique Sylvette Villaud. Rien ne bouge et, trois jours plus tard, elle se rend à la mairie "pour donner l'alerte".

Affamée mais consciente

Le maire parvient à trouver une dame en possession d'un double des clés. Une fois à l'intérieur du pavillon, il découvre l'octogénaire dans la baignoire, affamée mais consciente. Elle demande immédiatement les pompiers, avant de réclamer un verre de lait et un morceau de sucre, détaille Sud Ouest. Après une hospitalisation de quelques jours, elle a été placée en maison de repos.