Les pilotes de ligne sont soumis à des visites médicales régulières

Après le crash de l'A320 de Germanwings, une équipe de France 2 s'est penchée sur le profil et le parcours des pilotes de ligne.

Voir la vidéo
France 2

Suite au crash de l'A320 de Germanwings, le 24 mars, dans le massif de l'Estrop (Alpes-de-Haute-Provence), une équipe de France 2 s'est intéressée aux obligations médicales des pilotes de ligne. Ces derniers sont soumis à des visites régulières. C'est une obligation légale, tous les pilotes de ligne de l'aviation civile doivent répondre à une convocation médicale. Avant 40 ans, les pilotes doivent faire une visite par an, après 40 ans, ce sont deux visites obligatoires par an. Les pilotes sont convoqués dans les hôpitaux militaires pour une demi-journée de consultation.

Pas de consultation avec un psychologue

Au programme : un contrôle ORL et ophtalmologique, un électrocardiogramme, une prise de sang, des examens pour vérifier la bonne santé physique des pilotes. Il y a aussi un contrôle des urines pour déceler la prise de médicaments ou de drogues. Mais aucune consultation avec un psychologue n'est prévue, même si les médecins affirment être vigilants. Pour qu'un pilote soit examiné par un psychologue, il faut qu'un collègue ou un médecin émette un doute sur sa santé mentale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un des débris de l\'Airbus A320 retrouvés sur les lieux du crash, dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Un des débris de l'Airbus A320 retrouvés sur les lieux du crash, dans les Alpes-de-Haute-Provence. (DENIS BOIS / AFPTV)