La ville d'Haltern meurtrie après le crash de l'A320 de Germanwings

Le lycée d'Haltern am See est sous le choc après la disparition tragique de 16 élèves et deux professeurs dans le crash de l'A320 de Germanwings.

FRANCE 3

Parmi les 150 victimes du crash de l'A320 de Germanwings, se trouvaient 16 lycéens allemands et leurs deux professeurs. Âgés de 15 ans, les adolescents revenaient d'un voyage scolaire à Barcelone. Tous étaient scolarisés au lycée d'Haltern Am See. Ce mercredi 25 mars, devant l'établissement, l'émotion est grande. Des groupes de parole ont été organisés. Une cinquantaine de psychologues et des policiers sont venus aider les élèves à commencer leur long travail de deuil.

Les drapeaux en berne

À la mairie de la commune, une conférence de presse a été organisée aujourd'hui. Le directeur de l'école était anéanti : "Je me souviendrai toujours de ce moment où je suis allé voir les parents pour leur annoncer la nouvelle. Je peux vous assurer que pour rien au monde je ne veux revivre cela, avoir à dire aux parents qu'il n'y a plus aucun espoir pour leurs enfants", a déclaré Ulrich Wessel, directeur du lycée Joseph-König.

"Les drapeaux de l'administration publique vont rester en berne jusqu'à vendredi dans toute l'Allemagne et demain, une minute de silence va être observée dans toutes les écoles de la région à 10h53 exactement, moment où l'appareil a disparu des écrans radar", explique l'envoyée spéciale de France 3, Nora Boubetra.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lycéens devant le lycée Joseph-Koenig de Haltern am See (Allemagne), le 24 mars 2015.
Des lycéens devant le lycée Joseph-Koenig de Haltern am See (Allemagne), le 24 mars 2015. (ROLF VENNENBERND / DPA / AFP)